Ma vie... parle des gâteaux 🅳🅰🅼🅸🅴🆁ou l’art de mettre des carreaux dans vos gâteaux ⑧


2 min lu

Comment créer son trompe l'œil, faire un gâteau spectaculaire en quelques minutes et pas forcément besoin d'avoir des connaissances très techniques, il faut juste un peu de patience et surtout, avoir envie de le réussir, s'appliquer et bien faire les étapes préconisées, car souvent, on lit entre les lignes ou on les survolent!😉



😊Si comme moi vous êtes tombés dans la marmite tard, vous allez vite vous rattraper en faisant des progrès spectaculaires rapidement, vous verrez, on est pleinement satisfait de réussir son chef d'œuvre!




Ce que l'on connait sur l'origine de ces gâteaux est de source sure et vraisemblablement, le gâteau fut créé en 1884 par les cuisiniers de la royauté britannique pour célébrer le mariage de Victoria de Hesse-Darmstadt avec le Prince Louis Alexandre de Battenberg .

Les chefs cuisiniers de la famille royale britannique découvrirent la pâtisserie allemande, y compris l'utilisation de couleurs vives et la pâte d'amande, à l'époque de la Reine Victoria. Le premier gâteau de Battenberg se fit à l'allemande pour célébrer le mariage de la petite fille de la Reine Victoria, Victoria de Hesse-Darmstadt. Il doit son nom à son mari, le Prince Louis de Battenberg.

Du fait d'un sentiment général contre les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, le Prince Louis anglicisa son nom en Mountbatten. Néanmoins, le gâteau garda son appellation originelle de Battenberg



On fit le premier gâteau de Battenberg avec un gâteau de Savoie à l'amande, teignant une moitié de la pâte en rose. Ensuite on coupa cette base en quatre longueurs, qui furent collées l'une à l'autre avec de la confiture d'abricots, donnant un motif de damier. Finalement le gâteau fut enveloppé d'une pâte d'amande fine, collée elle aussi avec de la confiture.

Les variations reconnues comprennent l'incorporation de noix de coco au gâteau de base, et le remplacement de la confiture d'abricots par de la crème de citron ou de la confiture de framboise


Pour le gâteau :

Cuisson 20 minutes à 170°

Temps de préparation 40 minutes

  • 50 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 200 g de farine
  • 4 œufs
  • 1 cc de levure chimique
  • 1 cc de vanille pure en poudre 
  • 1 pot de pâte à tartiner Noisette

Pour le glaçage :

  • 100 gr de chocolat pâtissier
  • 10 cl de crème liquide
  • 30 g de beurre

✔Battre les œufs avec le sucre au bain marie.

✔Retirer du bain-marie lorsque le mélange a quadruplé de volume.

✔Mélanger délicatement la farine à la spatule. Ajouter la vanille.

👩‍🍳Remplir le moule beurré et fariné.

-Pour la génoise au chocolat :

Procéder de la même manière que la génoise à la vanille.

Ajouter le cacao amer à la place de la vanille liquide.

-Pour la découpe :

Prendre un grand bol que l'on place sur les génoises, couper un cercle à l'aide d'un couteau.

👩‍🍳Dans ce cercle placer un verre et découper un autre cercle.

-Napper de nutella le tour des cercles

-L'assemblage :

✔inverser le sens des couleurs.

-Superposer les deux génoises.

👩‍🍳Faire le nappage au chocolat, en mélangeant les ingrédients au bain-marie.

✔Nappez sur le gâteau et laissez le prendre au réfrigérateur le temps d'une heure ou deux. 



J'espère que cet article vous a plu, les photos sont de source Pinterest et les sujets d'histoire de Wikipédia.

Néanmoins, il existe des moules spécifiques pour faire ces gâteaux, car si comme moi, vous pensez que la tour de pise est mieux en Italie

je vous laisse le lien direct en cliquant sur le gâteau ci dessus.

 Ma vie est une gourmandise💕❤




Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.